Montage d'une canne spinning

Publié le par Mout17

Voilà, en fin d'année j'avais décidé de me lancer dans le "Rod building", en français le montage de canne, cela faisait déja un bon moment que ça me trottait dans la tête, il s'agit en fait de trouver un blank nu (bien souvent acheté aux Etats Unis ou au Japon car introuvable en France ! mais ça ne serait tarder ...  ), ensuite il faut choisir les anneaux que l'on va décider de mettre sur cette canne, la taille, leur forme, leur composant (SIC, ...), déterminer leurs espacements (pour ça il existe des normes à respecter que l'on peut trouver à droites et a gauche, suivant les longueurs du blank choisi, sur les sites des fabriquants de blanks, des anneaux ....), trouver la bonne poignée qui permettra de bien retransmettre la raisonnance de la canne, et pour finir ligaturer, vernir et décorer le tout !

 

Bref, beaucoup de boulots, mais au final on s'y retrouve, il y a vraiment moyen de faire quelque chose de sympa, et de trés bonne qualitée, et quel plaisir que de prendre un poisson avec ses leurres "home made", ses TP maison et sa canne fabriquer de ses mains !!!

 

Tout d'abord j'ai décidé de me fabriquer un ligatureur flex coat, on en trouve un peu partout sur le net mais c'est pas bien compliqué à fabriquer, et c'est toujours ça d'économiser !

 

Voici ce que j'ai fait :

 

IMGP1222.JPG

 

Ensuite il faut choisir son blank et le commander (sur le site "Mudhole" par exemple), pour ma première canne j'ai décidé de me fabriquer une canne pour les pêches dites "en traction", j'ai donc choisi un blank de la marque MHX aux Etats Unis, d'une puissance de 20 / 80 gr en 7'6" (environ 2m30)

 

Aprés viens le choix des différents anneaux, pour cette canne j'ai pris des anneaux Low rider Titanium et des "Micros anneaux" LDB (anneaux trés rapprochés du blank qui permettent d'améliorer la raisonnance de la canne), ils seront aux nombres de 10 sur le blank.

 

Pour la poignée, j'ai commandé tout les éléments au Japon, plus précisément sur le site "Matagi", c'est un peu plus cher qu'aux Etats Unis mais les mousses EVA et autres sont de bien meilleurs qualités !

 

Un petit conseil, il est péférable de commander d'abord le blank et aprés réception de celui-ci, vous pouvez commander le reste, car on a besoin des différents diamètres le long du talon pour les petites pièces métaliques de la poignée, qui s'incèrent au dizième de millimètre prés ! 

 

Voilà une grande partie des éléments qui constitueront la canne :

 

IMGP1244.JPG

 

Une fois tout les éléments commandés, on peut enfin se mettre au boulot, c'est la partie la plus passionnante ! ,

 

Première étape : elle consiste à trouver l'épine du blank pour placer les anneaux et la poignée, en cherchant sur le net il existe différentes façon de trouver cette épine, personnellement j'ai utilisé cette méthode, on pose le talon de la canne sur le sol ou une table (une surface lisse), avec une main on exerce une pression vers la moitié du blank, et avec l'autre main on soulève le scion, on fait tourner le blank et on se rend compte qu'il se positionne toujours au même endroit, à ce moment, marquer, à l'aide d'un crayon, la partie qui se trouve au dessus, ce sera l'épine ! 

 

Deuxième étape : positionnement de la poignée, collée avec de la colle bi-composants type Epoxy, il ne faut pas hésiter à prendre de la qualitée pour éviter le décollage de celle-ci deux mois aprés !

 

IMGP1246.JPG

 

IMGP1251.JPG

 

Troisième étape : positionnement de l'anneau de scion, c'est lui qui va déterminer l'alignement des autres anneaux, 

 

Quatrième étape : positionnement des anneaux et ligaturer, surtout bien respecter l'épine du blank lorsque l'on place les anneaux, pour les ligatures, choisir un fil à ligaturer de taille A

 

IMGP1259.JPG

 

Cinquième et dernière étapes : le vernissage, j'utilise un vernis bi-composant de la marque Flex coat, comme la colle epoxy, le mélange de celui-ci est trés trés important, il est préférable de chauffer les deux composants sous une lampe avant la préparation afin de fluidifier le vernis, il sera alors plus facile à appliquer.

 

Et voilà le résultat final :

 

IMGP1288-1.JPG

 

N'hésitez pas si vous avez des questions

Publié dans Atelier du Bricoleurre

Commenter cet article